dimanche 24 septembre 2017

Derniere ligne droite...

La fin de saison arrive a grand pas, j'essaye d'en profiter un maximum :) avec quelques beaux poissons touchés.
Malheureusement certain continu de remplir les congélos pour l'hiver!!! Toujours aussi frustrant après une belle sortie de voir que le gars garé a coté de toi est en train de vider 2 truites....
Bref, voici quelques photos des derniers poissons en attendant la fermeture.








Bye...

dimanche 27 août 2017

Pêle-Mêle...

Salut a tous,

Voici quelques photos de belles truites touchées ces derniers temps.
Avec la canicule et les débits très bas sur mes rivieres chéries, j'ai décidé de prospecter sur des rivieres plus en eau, et bien m'en a pris. Malgré une apparence d'eau "sale" du a la fonte des neiges, les poissons sont bien présents et quand on se donne les moyens on arrive même a en sortir de belles tailles (pour info l'arc prise en photo fait pas loin des 60 :) ).












Bye 

samedi 5 août 2017

Escapade nordique...

Voila j'ai enfin trouvé un moment pour faire un recap sur mon dernier voyage de pêche.

Voici un résumé au jour le jour :



Jour 1 : Après un trajet retardé a cause de l’avion (m’obligeant a passer la nuit dans l’aéroport) me voici arrivé sur le camp de pêche avec 2h00 de retard. Il est 11h00. Le soleil est la pour m’accueillir, cool. Je retrouve Anne Marie et Lolo qui sont déjà présent depuis plusieurs semaines. Le rituel est bien rodé, quelques courses, dépose des bagages et direction la rivière.
L’hiver a été long et enneigé du coup la rivière est haute et l’eau fraiche pour la saison. Les différents échanges  indiquent qu’il n’y a pas eu d’éclosions massives comme nous avions l’habitude d’en voir les années précédentes.



J’attaque ce premier jour de pêche sur mon spot préféré il est 13h00. Je déplie ma canne et monte un sedge chevreuil. Je lance celui ci a 2 mètres de moi le temps de déployer de la soie quand soudain un godage violant s’empare de mon imitation et prend directement le large. Le moulin chante, pas de doute c’est une belle truite. Pas le temps d’apprécier le combat qu’elle se décroche. Je peste, Laurent présent a coté n’en revient pas, premier lancé et déjà accroché a un jolie poisson.



Pris par la fatigue j’arrêterai ma pêche a 19h00 avec une 15 aine de jolies ombres touchés. Le séjour est bien lancé. Le coup du soir (de 22H30 a 23h30) ne donnera rien (1 ombre de touché).



Jour 2 : La météo a changée, le vent et la pluie ont fait leurs apparitions. Nous partons a la pêche avec Lolo a 10h30. Et malgré la pluie (parfois très forte) nous apercevons quelques gobages. Jusqu’a 18h00 je prendrais env 25 ombres (pas de truites sur ce secteur) sur des sedges chevreuil et des petites olives. Nous rentrons au chalet trempés.



Pat’ est arrivé sur le camp du coup on fait fait un bon apéro avec l’ensemble des Frenchi sur le camp.
Pas de coup du soir, du a une bonne fatigue de la journée et une météo pourrie, du coup on fait une petite séance de montage avec Lolo.



Jour 3: beau temps, j’effectue un réveil matinal au streamer histoire de voir si une belle truite ou de gros ombres rodent autour du camp. Malheureusement les niveaux sont bien plus hauts que l’année dernière du coup les spots dont j’avais le souvenir sont inaccessibles. Je rentre donc bredouille pour le petit dej’.



Depart du camp a 11h00 pour pêcher un secteur que Lolo apprécie et qui abrite de jolies ombres. La pêche devient technique et les poissons connaissent la musique. Il faut assurer les dérives et présenter la bonne mouche sans quoi c’est le refus.



Lolo touche un premier belle ombre de 47cm puis j’en touche un de 43. Nous réussirons a toucher tous les poissons vu sur cette section, ce qui nous rend pas peu fier compte tenu de la technicité des coups.



Changement de spot et je dépique a nouveau une truite (env 40) qui me fait une série de chandelles. Nous stopperons la pêche a 20h00 avec une 20 aine de poissons chacun.
Re-apéro :)



Nous pressentons un coup du soir, nous nous équipons et partons a 22h30. Je toucherais une 10 aine de petits ombres jusqu’à minuit. Lolo préfère rester un peu plus longtemps, le lendemain matin j’apprendrai que le coup du soir a réellement eu lieu vers 1h00 du mat’.



Jour 4 : beau temps + léger vent. De retour sur mon secteur préféré, ce sera ma plus belle journée de pêche du séjour avec de superbes coup de lignes (poissons pris longues distances). Je casse sur une grosse truite que j’estime autour des 50. J’étais en surplomb avec une lumière parfaite. Pêchant l’eau a ce moment, je m’appliquais a peigner les bordures quand soudain, tel un sous marin gagnant la surface, la belle a gobée mon sedge tout en douceur. A ce moment précis j’ai bien vue ses mensurations, le temps semble s’être arrêté, bref un moment d’extase comme j’ai rarement eu. Compte tenu de l’endroit où j’étais et de la puissance de cette truite, j’ai vite compris qu’il m’allait être difficile de la mettre a l’épuisette. Quelques secondes plus tard ce fut la casse…
Je toucherais de 11h00 a 19h00 env 25 poissons (dont un ombre de 44).



De retour au camp Pat’ nous préparera un festin avec cuisses de canards confites, pomme de terre cuite a la graisse de canard accompagné d’un Pommard 2006, un délice !!!!
Une journée qui restera gravé dans ma mémoire, ah que c’est bon…



Jour 5: temps couvert sans pluie mais avec du vent par rafale toute la journée. Le premier secteur pêché ne donnera pas grand chose (3 poissons), Lolo en prend un de 44 mais il n’y a pas d’activité. Il faut dire qu’il fait 7°C et que la température de l’eau a bien chutée. Nous changeons donc de spot. Sur celui ci je ferai un festival, malgré des conditions de fou (beaucoup de vent). Je ferai une 20 aine de gros ombres tous calibré autour des 40 sur une petite Ornans en 18 et un petit sedge en 16. De retour au camp vers 18h30 , Lolo me prête sa 10’ et on file faire une fin de session en NAF. Je n’avais pas encore touché une nymphe durant le séjour et ça commençait a me démanger :) . Je m’étais promis de retourner la ou avec Ben 2 ans plutôt nous avions touché chacun une jolie truite. Malheureusement je ne toucherai pas de  « grosses » mais je ferai tout de même, en 2 heures, 8 truites et 2 ombres.
Retour au camp pour une soirée crêpe, miam…



Jour 6 : il a plu toute la nuit et la rivière bien montée (20cm). Arf, pour ce dernier jour de pêche je ne suis pas gâté. Nous essayons un tributaire mais celui est complétement chocolat. La température hivernal (7°C) n’arrange rien. Nous ne ferons pas d’étincelles et je termine ce séjour avec une dizaine de poissons.



Pour résumé, encore un super voyage, malheureusement le bouche a oreille et le web ont contribué a une forte augmentation de la pression de pêche sur ce secteur. Nous n’avons pas eu d’éclosions massives comme j’avais eu il y a 2 ans. Espérons que cela soit juste du a une météo capricieuse.



mercredi 21 juin 2017

Quelques riquettes en attendant ...

Salut,
n'arrivant pas a me libérer pour une grosse sortie sur une rivière a potentiel :) je me cantonne a prospecter les rivieres a coté de chez moi. Du coup les poissons sont plus petit mais le plaisir d'etre au bord de l'eau est toujours la.

Voici les photos de quelques prises :



- Un superbe ombre pris par le padre - 

Maintenant place aux préparatifs pour une petite semaine en Norvège :)

Bye

samedi 6 mai 2017

Ninfa....

L'envie était trop forte, du coup j'ai ressortie la 10 pieds et les boites de nymphes. Y a pas a c...r :) c'est vraiment la technique ou je prend le plus de plaisir, en plus le fiston ma accompagné et nous avons même pris quelques totoches :)



Bye




mercredi 26 avril 2017

En attendant...

Malheureusement pas de big mama a vous présenter aujourd'hui mais quelques photos des dernières miss touchées ces dernières semaines.





Bye

dimanche 16 avril 2017

Baptême...

J'avais l'année dernière remis un peu le pied a l’étrier avec la pêche aux appâts (+20 ans sans la pratiquer) lors de quelques sorties notamment avec Laurent et Fabien.
Et cette année je me suis dit pourquoi ne pas investir dans une canne qui me permettrai de prendre du plaisir dans cette technique. C'est donc suite a un test avec l'ami Fabien (Guide de pêche --> Immersion Pêche) que je me suis orienté vers une Sempé PS Dark en 3m60. Ce qui me plaie dans la pêche aux appâts c'est le fait de pouvoir faire des dérives "similaires" a une pêche en NAF mais a distance. C'est également une pêche fine et sensitive.
En la pratiquant correctement c'est une pêche aussi respectueuse du poisson que la PALM, grâce aux hameçons sans ardillons et poisson piqué a la commissure.
J'ai récupéré la canne vendredi a 17h00 et a 17h30 elle était baptisée a la suite d'un combat avec superbe bécard :)

- Bécard -

- Une vraie torpille -

Concernant la canne c'est un vrai régal. Grace a son action et sa légèreté je l'ai tout de suite prise en main, en fait j'ai la sensation d'avoir toujours pêcher avec. Bon j’espère réitérer bientôt ; )

Bye